Agir contre l’exclusion sociale

 

RETOUR SUR LES DÉPLACÉS UKRAINIENS À BELLEVUE

Depuis l’ouverture, au mois d’avril, du centre d’hébergement des déplacés ukrainiens, les professionnels engagés redoublent d’efforts pour leur apporter une aide correspondant à leurs besoins. Orientées sur le site de Bellevue à Saint-Junien par l’association Audacia, les personnes accueillies sont au nombre de 35 dont 9 familles.

Les enfants et l’école

 Sur ces 35 personnes, 6 enfants sont présents sur le site et suivent une scolarité dans les écoles de Saint-Junien : 4 sont en primaire, 1 est au collège et une jeune fille de 17 ans est en attente d’une affectation pour le lycée. Ils ont été accueillis tout l’été au centre de loisirs de Châtelard afin d’échanger avec d’autres jeunes de leurs âges et ainsi faciliter leur intégration. 

S’insérer professionnellement 

3 étudiants francophones poursuivent leurs études sur Limoges tout en travaillant au McDonald’s de Saint-Junien afin de subvenir à leurs besoins financiers. Si certains continuent les études pour construire leur avenir, d’autres ont trouvé du travail : un homme est en CDI dans le bâtiment et une femme est en intérim chez Bernardaud : décor sur porcelaine. 

Afin d’améliorer la compréhension de la langue française, 14 personnes participent aux cours de FLE (Français Langue Etrangère) mis en place par l’OFII au mois de septembre. Durant l’été, 3 bénévoles intervenaient à raison de 2 demi-journées par semaine pour mettre en place des ateliers de FLE et ainsi leur apporter les bases de la langue française. 

La vie sociale qui perdure 

Des activités et des sorties ont été organisées par l’équipe de professionnels cet été comme une soirée karaoké, une sortie à Saint-Pardoux, une sortie à Montemart et la fête de l’indépendance de l’Ukraine. Les résidents ont également pu profiter d’un accès gratuit à l’espace aquatique Aïga Bluïda de Saint-Junien, un privilège face aux températures de cet été. 

Les différents acteurs locaux se sont montrés très accueillants envers les déplacés ukrainiens. Depuis le mois d’avril, la confiance entre les professionnels et les résidents s’est installée et a favorisé leur autonomie. Pour la suite, des relogements sont en cours pour les résidents qui seront orientés soit vers le parc locatif privé pour les personnes en activité professionnelle, soit vers le parc social via des mesures d’intermédiation locative. 

ARSL
8, rue boileau
87350 Panazol
05.55.77.57.77


Nous contacter