Agir contre

L’Exclusion sociale

Pôle Citoyenneté Avenir

Le centre d’accueil pour demandeurs d’asile (CADA)

Le CADA prend en charge des personnes qui fuient leur pays du fait de persécutions ou craintes pour leur vie et qui demandent la protection de la France. Il dispose d’une capacité de 90 places. Il a pour mission l’accueil, l’hébergement ainsi que l’accompagnement social, médical et administratif des personnes en demande d’asile, durant le temps d’examen de cette demande. Une équipe qualifiée en travail social accompagne ces demandeurs d’asile dans la procédure d’asile, les guide et oriente vers les droits auxquels ils peuvent prétendre, et prépare la sortie quelle que soit l’issue de la procédure de demande d’asile.

Pour consulter le projet d’établissement du CADA : cliquer ici

 

L’hébergement d’urgence de demandeurs d’asile (HUDA)

L’HUDA assure l’hébergement des demandeurs d’asile préalablement à une prise en charge en CADA. Il propose 75 places en hébergement diffus. Dans l’attente d’une orientation sur le dispositif national d’accueil, les personnes accueillies sont accompagnées dans les démarches de la vie quotidienne et l’accès à leurs droits.

 

La Structure de Premier Accueil pour Demandeurs d’Asile (SPADA)

L’ARSL, en co-traitance avec France Terre d’Asile et COALLIA, gère le dispositif de premier accueil des demandeurs d’asile piloté par l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII). Cette plateforme est la porte d’entrée pour les demandeurs d’asile primo-arrivants sur le territoire limousin. La SPADA est un lieu ressource qui centralise la domiciliation, l’information ainsi que l’accompagnement social et administratif des demandeurs d’asile primo-arrivants. Elle recueille les renseignements nécessaires pour l’enregistrement de la demande d’asile par la préfecture et l’OFII (guichet unique).

 

Le centre provisoire d’hébergement (CPH)

Le CPH, d’une capacité de 50 places, est un établissement spécialisé dans l’accueil des bénéficiaires d’une protection internationale nécessitant un accompagnement afin de pouvoir accéder à un logement pérenne. Ses missions d’accompagnement social global concourent à l’accès aux droits, la construction d’une projet professionnel ou de formation, et l’accès à un logement autonome sur le département de la Haute-Vienne. Le CPH est donc un outil particulièrement adapté pour les personnes les plus vulnérables et les plus éloignées de l’autonomie, et donc du logement et de l’emploi. Les demandes d’admission sont à déposer auprès de l’OFII selon un système d’orientation régionale. Le CPH s’inscrit dans une logique de parcours pour les réfugiés les plus vulnérables, il constitue le dernier maillon dans leur parcours d’hébergement en sortie d’HUDA ou de CADA.

Pour consulter le projet d’établissement du CPH : cliquez ici

La Maison d’Enfants à Caractère Social (MECS) Foyer Paul Nicolas

La MECS œuvre dans le cadre de la protection de l’enfance en danger. L’établissement fait l’objet d’une double habilitation exercée par le Conseil départemental de la Haute-Vienne et la protection judiciaire de la jeunesse ; il accueille 15 garçons prioritairement originaires du département, âgés de 14 à 18 ans, dans le cadre de placements administratifs ou judiciaires. Ses principales missions s’organisent autour de :

  • La protection physique et morale, à travers un hébergement sécurisant,
  • La prise en charge éducative et quotidienne,
  • L’aide apportée à la reconstruction psychologiquement et à l’aide aux maintiens des liens familiaux,
  • L’inscription dans un cursus scolaire et/ou professionnel,
  • La préparation à la sortie, par un retour éventuel de l’adolescent dans sa famille ou vers des dispositifs de droit commun.

Pour consulter le projet d’établissement du Foyer Paul Nicolas : cliquer ici

 

Le Lieu d’Accueil pour Mineurs Non Accompagnés (LAMNA), depuis 2019

Le LAMNA, toujours dans le cadre de la protection de l’enfance auprès de mineurs non accompagnés, c’est à dire sans représentants parentaux sur le territoire français. Ce dispositif permet d’accueillir 28 jeunes selon un mode d’hébergement adapté aux situations (collectif, cohabitation, studio individuel).

 

La Passerelle du LAMNA, depuis 2020

Extension de 9 places du dispositif LAMNA (cd. ci-dessus), la Passerelle s’adresse à des jeunes de plus de 18 ans, anciennement mineurs non accompagnés, mais bénéficiaires d’un contrat jeunes majeurs afin de poursuivre leur parcours scolaire sur l’année débutée et trouver des solutions adaptées à la sortie.

CADA/HUDA/CPH
95, rue de Fougeras
87280 LIMOGES
Tél. : 05 55 34 70 44

SPADA
68, rue de Babylone
87000 LIMOGES
Tél. : 05 19 99 10 60

ARSL
8, rue boileau
87350 Panazol
05.55.77.57.77


Nous contacter