Agir contre

L’Exclusion sociale

Pôle insertion logement

Le centre d’hébergement et de réinsertion sociale (C.H.R.S.) Augustin Gartempe

Il assure des missions d’hébergement et d’accompagnement social auprès de toute personne âgée de 18 à 60 ans relevant de l’aide sociale à l’hébergement. Il se décline de la façon suivante :

  • 94 places d’insertion (dont un dispositif d’une capacité d’accueil de 10 jeunes en grande difficulté),
  • 8 places de stabilisation,
  • 17 places d’hébergement d’urgence.

Avec une répartition sur site et hors site de ses hébergements, les modes d’accompagnement proposés sont intégrés au projet stratégique global de l’ARSL : la logique de parcours, où singularité et degré d’autonomie de chaque usager sont pris en considération.

Pour consulter le projet d’établissement du CHRS Augustin Gartempe : cliquer ici 

 

Les lits halte soins santé (L.H.S.S.)

En octobre 2009, les L.H.S.S. sont inaugurés. Ils se situent au 9, rue Saint-Augustin. Cette structure médico-sociale possède une capacité d’accueil de 12 places, et comprend une équipe pluridisciplinaire assurant auprès des résidents des soins infirmiers, un accompagnement social et des suivis médicaux.

 

Le service logement

Le service logement assure différentes missions dont :

  • L’allocation au logement temporaire (A.L.T.) est comprise comme un dispositif destiné aux personnes défavorisées. Un titre de séjour d’une durée supérieure à 3 mois, et un minimum de ressources conditionnent l’accès à ce dispositif. La demande se fait via le S.I.A.O.
  • L’accompagnement social lié au logement (ASLL) concerne des personnes confrontées à un cumul de difficultés faisant obstacle à l’accès à un logement autonome ou au maintien dans celui-ci. Ce service vise ainsi à l’élaboration et à la conduite d’un projet d’« insertion-logement ».
  • La sous-location à bail glissant favorise l’accès au logement pour des personnes en voie d’insertion rencontrant des difficultés dans leur statut de locataire (difficultés administratives, première location, impayés, expulsions). L’objectif final est la possibilité d’accéder à terme à un bail de droit commun. La demande se fait via le S.I.A.O.

 

Le service socio-judiciaire

Il s’agit du service d’aide pénale et de réparation pénale pour mineurs. Il exerce les mesures suivantes : 

  • L’alternative aux poursuites pour mineurs et majeurs (à titre d’exemple : la réparation pénale pour mineurs),
  • Des mesures pré-sententielles pour mineurs et majeurs (à titre d’exemples : le contrôle judiciaire socio-éducatif, l’enquête de personnalité, l’enquête sociale rapide),
  • Des mesures post-sententielles essentiellement pour majeurs (à titre d’exemple : sorties ou alternatives à l’incarcération).

Pour consulter le projet d’établissement du service socio-judiciaire : cliquer ici

 

Le dispositif de lutte contre les violences

Depuis 2010, le dispositif de lutte contre les violences regroupe l’ensemble des dispositifs dédiés à l’accueil et à l’accompagnement des personnes victimes mais aussi auteures de violences. Il agrège un certain nombre de compétences et de moyens autour du traitement social des violences conjugales, intrafamiliales et sexuelles : Le service mots pour maux : accueil, information et accompagnement d’auteurs et de victimes de violences, des places d’hébergement d’urgence , une réponse téléphonique 24h/24h et 7j/7 au 0.800.00.41.15, l’hébergement d’insertion dans le cadre d’appartements sous convention A.L.T., le réfèrent violence 87 …

Consulter les solutions proposées

 

La maison d’enfants à caractère social (MECS) Foyer Paul Nicolas

La MECS œuvre dans le cadre de la protection de l’enfance en danger. L’établissement fait l’objet d’une double habilitation exercée par le Conseil départemental de la Haute-Vienne et la protection judiciaire de la jeunesse ; il accueille 15 garçons prioritairement originaires du département, âgés de 14 à 18 ans, dans le cadre de placements administratifs ou judiciaires. Ses principales missions s’organisent autour de :

  • La protection physique et morale, à travers un hébergement sécurisant,
  • La prise en charge éducative et quotidienne,
  • L’aide apportée à la reconstruction psychologiquement et à l’aide aux maintiens des liens familiaux,
  • L’inscription dans un cursus scolaire et/ou professionnel,
  • La préparation à la sortie, par un retour éventuel de l’adolescent dans sa famille ou vers des dispositifs de droit commun.

Pour consulter le projet d’établissement du Foyer Paul Nicolas : cliquer ici

 

Le Lieu d’Accueil pour Mineurs Non Accompagnés, depuis 2019

Le LAMNA, toujours dans le cadre de la protection de l’enfance auprès de mineurs non accompagnés, c’est à dire sans représentants parentaux sur le territoire français. Ce dispositif permet d’accueillir 28 jeunes selon un mode d’hébergement adapté aux situations (collectif, cohabitation, studio individuel).

CHRS Augustin Gartempe
11, rue Malesherbes
87100 LIMOGES

Tél : 05 55 10 32 95
Fax : 05 55 10 32 99

Dispositif Personnes Victimes de Violence
11, rue Malesherbes
87100 LIMOGES

Tél : 05 55 10 32 95

Fax : 05 55 10 32 99

Permanence téléphonique 24h/24 : 0 800 00 41 15

MPM – Mots Pour Maux
9, rue Saint Augustin
87100 LIMOGES

Tél : 05 55 79 01 02
Fax : 05 55 79 27 01

LHSS – Lits Halte Soins Santé
9, rue Saint Augustin
87100 LIMOGES

Tél : 05 55 79 75 86

 

SAP – Service d’Aide Pénale
1, Bis Avenue Foucaud
87000 LIMOGES

Tél : 05 55 79 13 65
Fax : 05 55 79 70 22

Service Logement
1, Bis Avenue Foucaud
87000 LIMOGES

Tél : 05 55 79 09 58
Fax : 05 55 79 36 19

Aide Logement Temporaire
1, Bis Avenue Foucaud
87000 LIMOGES

 

 

MECS Foyer Paul Nicolas
24, allée de Coyol
87270 COUZEIX

Tél : 05 55 39 22 60
Fax : 05 55 39 65 56

ARSL
11, rue de Dion bouton
87280 Limoges
05.55.77.57.77


Nous contacter