Une belle année 2021 !

Cette année, ce sont les personnes que nous accompagnons qui vous souhaitent une très belle année 2021 en vidéo.

Une très belle année 2021 à vous, bonheur et solidarité !

Centre de Desserrement – COVID19

L’ARSL ouvre, à compter du 27 mars 2020, un centre de desserrement destiné à la prise en charge de personnes malades sans gravité COVID 19 qui ne peuvent pas être suivies dans leur structure collective1 car les conditions de prise en charge ne sont pas réunies (pas de possibilité d’isolement, risque comorbidité, etc.) et pour les personnes à la rue.

 

Ce centre d’une capacité de 28 places est composé d’une équipe de 9 personnes salariées (travailleurs sociaux, aides-soignants, accompagnants éducatifs et sociaux). L’équipe médicale est, elle, composée d’infirmiers (PASS, EMPP) qui assurent une évaluation de l’état de santé des personnes, au moins un fois par jour, et de médecin(s) qui assure(nt) des visites médicales régulièrement.

 

L’accès au centre est réalisé uniquement sur avis médical, avec le consentement de la personne concernée. L’avis médical doit être transmis au médecin de l’ARS qui transmet, auquel cas, la décision d’admission au centre.

Index égalité femmes-hommes

Pour l’année 2019, l’index égalité femmes-hommes de l’ARSL est de 84 sur 100 !

L’ARSL reconnue d’intérêt général

Depuis le mois de juillet 2019, l’ARSL est reconnue d’intérêt général. L’Association peut, dès lors, recevoir des dons. les entreprises et/ou les particuliers donateurs peuvent alors bénéficier de réduction d’impôt.

Extension de capacité : LHSS

Depuis le 2 décembre 2019, les Lits Halte Soins Santé ont vu leur capacité augmenter de 3 lits supplémentaires. Financée par l’Agence Régionale de Santé, cette structure a vocation à « accueillir temporairement des personnes majeures sans domicile fixe, quelle que soit leur situation administrative, ne pouvant être prises en charge par d’autres structures, dont la pathologie ou l’état général, somatique ou psychique, ne nécessite pas une prise en charge hospitalière ou médico-sociale spécialisée mais est incompatible avec la vie à la rue ».

Cette extension s’inscrit dans un contexte de forte évolution où les demandes d’admission sont de plus en plus importantes, y compris celles émanant d’autres départements.

Les Mineurs Non Accompagnés : un établissement spécifique

Suite à un appel à projets lancé par le Conseil Départemental de la Haute-Vienne, 28 places spécifiquement dédiées à la prise en charge globale des mineurs non accompagnés ont ouvert leurs portes dans le courant de l’été 2019. Âgés de moins de 18 ans et n’étant pas de nationalité française, ces jeunes sont « privés temporairement ou définitivement de la protection de leurs familles » et relèvent donc de la protection de l’enfance de droit commun.

Aussi, le Lieu d’Accueil pour les Mineurs Non Accompagnés (LAMNA) assure l’accompagnement de ces jeunes jusqu’à leur majorité : scolarité, insertion professionnelle, accès au logement, accès aux soins, aux loisirs, à la culture…

Accès au logement pour les sans abri : Un Chez Soi d’Abord

D’ici la fin de l’année 2019, 6 places destinées aux personnes sans abri souffrant de troubles psychiques seront ouvertes sur le territoire de la ville de Limoges. Grâce à un partenariat étoffé (CH Esquirol, Ville de Limoges, Communauté Urbaine Limoges Métropole, DDCSPP…), ces places auront vocation à :

  • Faciliter l’accès aux droits et en particulier à la santé,
  • Réduire l’accès aux services hospitaliers et privilégier la médecine de ville,
  • Prendre en compte les addictions et la santé mentale,
  • Valoriser la place d’acteur de la personne et son pouvoir d’agir,
  • Favoriser l’accès à la culture, aux loisirs et à un réseau de connaissances,
  • Accompagner à l’emploi notamment par les structures d’Insertion par l’Activité Economique.

Parrainage citoyen : Duos de Demain

Par le biais de son pôle intégration, l’ARSL participera à la mise en oeuvre de la convention nationale de France Terre d’Asile « Duos de Demain ». Cette opération de parrainage a pour objet la création d’une relation privilégiée entre un(e) parrain (marraine) habitant en France de longue date et un(e) filleul(e) bénéficiaire d’une protection internationale.

L’ARSL favorisera alors les rencontres entres les parrains, marraines, et filleul(e)s permettant l’apprentissage de la langue française, la découverte de cultures, l’intégration à la société française…

Gendarmerie Nationale

Depuis juin 2019, l’ARSL a signé une convention d’engagements réciproques avec la Gendarmerie Nationale.

Il s’agit :

  • pour l’ARSL : de bénéficier d’actions de formations et/ou d’informations concernant la communication, la négociation et la gestion des conflits,
  • pour la Gendarmerie Nationale : de bénéficier d’actions de formations et/ou d’informations concernant l’accueil et la prise en charge de victimes de violences conjugales et/ou intrafamiliales et les modalités d’entretiens avec des auteurs de violences conjugales (typologie, posture).

Hébergement d’urgence

Afin de réduire le recours aux nuitées hôtelières dans le cadre de l’hébergement d’urgence de personnes en grandes difficultés sociales. L’ARSL se dote d’une nouvelle offre d’hébergement d’urgence en semi collectif, d’une capacité de 23 places, à destination principale des familles, et ce, à compter du mois de juin 2018.

actualités


1101

Une belle année 2021 !

Cette année, ce sont les personnes que nous accompagnons qui vous souhaitent une très belle année 2021 en vidéo. Une…

Lire la suite
0304

Services d’urgence et d’accueil – L’ARSL reste joignable !

  Comment nous joindre? Cliquez !

Lire la suite
0104

Centre de Desserrement – COVID19

L’ARSL ouvre, à compter du 27 mars 2020, un centre de desserrement destiné à la prise en charge de personnes…

Lire la suite
ARSL
11, rue de Dion bouton
87280 Limoges
05.55.77.57.77


Nous contacter