RECRUTEMENT – TRAVAILLEUR SOCIAL NIVEAU III (F/H) – CDI – 1 ETP

1 poste à pourvoir le 01/07/2022 –  Travailleur social niveau III (F/H) – CDI – 1 ETP

Missions principales :

  • Développement des compétences des personnes hébergées/ accueillies.
  •  Travail « d’appropriation » des lieux mis à disposition, conciliant la dimension psychologique de l’habitat et la responsabilisation autour des droits et devoirs.
  • Vie quotidienne et autonomie fonctionnelle (budget, alimentation, occupation du logement, etc.)
  • Accès ou maintien des droits civiques et sociaux.
  • Mise en place d’actions relatives à la santé (psychique et somatique) et à un parcours de soins.
  • Travail sur la solvabilisation des personnes et sur l’insertion professionnelle.
  • Mise en place d’un parcours d’accès au logement ordinaire.

Compétences / connaissances attendues :

  •  Connaissance des publics en grande difficulté.
  • Connaissance des acteurs ressources (AHI, soin, santé mentale, addictions, droits, etc.)

Lieu de travail :  Limoges (Permis B nécessaire)

Rémunération :  2 2236 € bruts par mois avec reprise d’ancienneté possible.

Peuvent accéder à ce poste : 

  • Les personnes titulaires d’un diplôme de travailleur social niveau III (ES, AS, CESF).

Le dossier à constituer devra présenter :

Une lettre de motivation, un CV et une copie du diplôme. 

Dépôt des candidatures :

Par mail à contact@arsl.eu – objet du mail : « Offre CDI TS niveau III CHRS » – avant le 24/06/2022.

 

CONFÉRENCE DES MÉTIERS : REVALORISATION SALARIALE DES PROFESSIONNELS SOCIO-ÉDUCATIFS

Dans la continuité des mesures de revalorisation des métiers du secteur sanitaire, médico-social et social mises en place par le Gouvernement, le 18 février dernier s’est tenue la conférence des métiers de l’accompagnement social et médico-social à Paris. Une conférence très attendue par l’ensemble des professionnels de la filière socio-éducative, qui quotidiennement accompagnent également des personnes sur différents champs : hébergement, insertion, protection de l’enfance, autonomie, etc. Une réponse était attendue de leur part pour ne laisser aucun métier sur le côté. 

Lors de cette conférence, Jean CASTEX, le premier ministre du précédent gouvernement, a annoncé une extension de la revalorisation de 183€ net aux professionnels socio-éducatifs. Cette revalorisation financée aux deux tiers par l’État et un tiers par les départements a fait l’objet d’une contractualisation entre l’État et les conseils départementaux afin que chaque euro soit reversé à l’ensemble des salariés concernés. 720 millions d’euros seront, en année pleine, octroyés à la revalorisation des métiers de la filière socio-éducative. 

L’association suivra les orientations nationales pour verser cette revalorisation aux métiers concernés. Cependant, des métiers manquent encore à l’appel. Les fédérations employeuses souhaitent ajouter des métiers éligibles à cette revalorisation, notamment ceux liés au fonctions supports pour négocier les nouvelles conventions collectives.

Dans ce cadre, L’ARSL, en tant que membre du bureau national de NEXEM participe au comité de gouvernance d’AXESS pour l’élaboration de la convention collective unique étendue (CCUE). 

 

LA FÊTE DES VOISINS A ÉTÉ CELEBRÉE AU CHRS ET AUX LHSS

Retour en images sur la fête des voisins organisée au CHRS et aux LHSS ! 

Cette fête française, synonyme de convivialité, a connu le jour un peu avant les années 2000, en 1999. Cette année, la fête des voisins se tenait le vendredi 20 mai, alors pour cette occasion, les salariés et les résidents des LHSS et du CHRS ont sorti le grand jeu.

Au programme : barbecue, danse, rires et chants ! Un moment de partage très attendu et apprécié par l’ensemble des résidents.

LE PROJET EN COURS D’ÉTUDE DES LAM

En réponse à un appel à projet de l’ARS de la Nouvelle-Aquitaine, l’ARSL a souhaité présenter un projet portant sur la création de 5 places de LAM (Lits d’Accueil Médicalisés). Ces nouvelles places viendront compléter l’offre médico-sociale en Haute-Vienne en proposant et dispensant des soins médicaux et paramédicaux.

Ces places, qui seront adossées aux LHSS de l’association déjà existants, s’adresseront à des personnes majeures sans domicile fixe, quelle que soit leur situation administrative, atteintes de pathologies lourdes et chroniques, irréversibles, séquellaires ou handicapantes, de pronostic plus ou moins sombre, ne nécessitant pas une prise en charge hospitalière ou médico-sociale spécialisée mais étant incompatibles avec la vie à la rue.

Le projet est à ce stade en cours d’étude par l’ARS Nouvelle Aquitaine.

DES SÉANCES DE SOPHROLOGIE À LA DISPOSITION DES SALARIÉS

Depuis le mois de janvier, des séances de sophrologie ont été mises en place à la destination de l’ensemble des salariés, une à deux fois par moi sur différents sites de l’ARSL. Elles sont animées par une intervenante de l’Espace Kairos basé à Limoges. 

Inspirez, expirez

Si certains connaissent et pratiquent régulièrement la sophrologie, d’autres ignorent ses bienfaits sur l’esprit et le corps. Inspirée de techniques occidentales et orientales, la sophrologie combine des exercices de respiration, de décontraction musculaire et d’imagerie mentale. Plusieurs bienfaits sont perceptibles dès la première séance sur le sommeil, le stress, la concentration, la confiance en soi, les douleurs, etc. 

Des séances précieuses 

Parvenir à trouver une sensation de bien-être, de légèreté peut s’apparenter comme un exercice difficile. Lors des séances, les salariés sont placés dans une sphère décontractante. L’intervenante les guide à travers des exercices de respiration accompagnés par des gestes afin d’expulser la négativité, de se recentrer sur ses points d’ancrage. Chacun avance à son rythme en prenant le temps nécessaire pour lâcher prise. Durant ces séances, aucun jugement n’est ressenti, l’esprit est occupé par et pour lui-même. 

Ces séances sont gratuites, elles permettent aux salariés qui sont adeptes des outils de développement personnel de pouvoir avoir accès à l’un de ces outils, la sophrologie, sur son lieu de travail. Dans un esprit de bien-être au travail et dans sa vie personnel, les salariés novices à ce type de pratique peuvent aussi, le temps d’une séance, s’essayer à la sophrologie et pourquoi pas, développer un attrait pour cette dernière. Le bilan ne peut qu’être positif. 

 

 

actualités


1306

CONFÉRENCE DES MÉTIERS : REVALORISATION SALARIALE DES PROFESSIONNELS SOCIO-ÉDUCATIFS

Dans la continuité des mesures de revalorisation des métiers du secteur sanitaire, médico-social et social mises en place par le…

Lire la suite
1306

LA FÊTE DES VOISINS A ÉTÉ CELEBRÉE AU CHRS ET AUX LHSS

Retour en images sur la fête des voisins organisée au CHRS et aux LHSS !  Cette fête française, synonyme de…

Lire la suite
1306

LE PROJET EN COURS D’ÉTUDE DES LAM

En réponse à un appel à projet de l’ARS de la Nouvelle-Aquitaine, l’ARSL a souhaité présenter un projet portant sur…

Lire la suite
ARSL
8, rue boileau
87350 Panazol
05.55.77.57.77


Nous contacter